Vers le contenu

Sessions précédentes

34ème session, résultats

Résultats de la 34ème session du Comité du Codex sur la nutrition et les aliments diététiques ou de régime

La 34ème session du Comité du Codex sur la nutrition et les aliments diététiques ou de régime (Codex Committee on Nutrition and Foods for Special Dietary Uses, CCNFSDU), présidée par Pia Noble du ministère fédéral de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Protection des consommateurs (Bundesministerium für Ernährung, Landwirtschaft und Verbraucherschutz, (BMELV), s’est tenue du 3 au 7 décembre 2012 à Bad Soden am Taunus.
Parmi les 274 délégués et observateurs présents pendant la session se trouvaient des représentants de 62 pays membres, d’une organisation membre (l’Union européenne) et de 31 organisations non-gouvernementales internationales. La session a été officiellement inaugurée par le secrétaire d’Etat parlementaire au ministère fédéral de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Protection des consommateurs, M. Peter Bleser. La division 313 du BMELV était chargée d’organiser la session du CCNFSDU qui, depuis la création du comité en 1966, se tient en Allemagne.

Différents thèmes d’actualité ont été abordés par le comité, comme p.ex. le projet de Lignes directrices pour les préparations alimentaires d’appoint destinées aux nourrissons du deuxième âge et aux enfants en bas âge. Ces préparation sont censées de complémenter l’alimentation dans le cas où les denrées alimentaires disponibles sur place ne contiennent pas les nutriments nécessaires ou si ceux-ci ne sont présents qu’en quantités insuffisantes. Les concertations relatives à ces directives qui se révèlent d’une grande importance, notamment pour les pays en développement, ont pu être achevées pendant cette 34e session. Le comité s’est mis d’accord pour présenter le projet de lignes directrices à la Commission du Codex Alimentarius (CAC) pour adoption à l’étape 8.

Un autre consensus a été trouvé pour l’adoption et la consolidation des principes généraux pour l’établissement de valeurs nutritionnelles de référence à des fins d’étiquetage pour les vitamines et les sels minéraux ainsi que pour les éléments nutritifs associés au risque de maladies liées au régime alimentaire. Les principes élaborés seront présentés pour adoption à la CAC. La Commission du Codex Alimentarius devra également décider de l’adoption de valeurs nutritionnelles de référence pour le natrium (2 g) et les acides gras saturés (20 g). Pour ces deux nutriments, il a été prouvé qu’un approvisionnement inadéquat entraine des maladies.

Des progrès ont pu être enregistrés concernant la révision des valeurs nutritionnelles de réfé-rence existantes pour les vitamines et les sels minéraux : révisées par le groupe de travail élec-tronique, les nouvelles valeurs de référence devront être présentées à la CAC pour adoption à l’étape 5/8.

La révision des principes généraux régissant l’adjonction d’éléments nutritifs aux aliments faisait aussi l’objet de discussions.

Une autre question débattue au sein du CCNFSDU concernait la proposition faite par l’Inde relative à la Norme du Codex pour les aliments transformés à base de céréales qui prévoit d’y inclure des dispositions spécifiques applicables aux aliments de ce genre pour nourrissons et enfants en bas âge souffrant de malnutrition. Un groupe de travail électronique, présidé par l’Inde et assisté par le Botswana, sera créé afin de pouvoir poursuivre les discussions.

Le Comité a également accepté la proposition avancée par la Nouvelle-Zélande de procéder à une révision de la Norme relative aux préparations de suite établie en 1987. Dans ce contexte, un document de projet sera présenté pour approbation à la CAC.

La 35e session du CCNFSDU aura lieu du 4 au 8 novembre 2013 en Allemagne.